lundi 9 février 2015

Courir simple...

Préambule:  Ce billet sans prétention n'est motivé que par le souhait de partager MA façon, par définition toute personnelle, de pratiquer la course à pieds...n'y voyez donc  aucun jugement de valeur d'aucune sorte, ni de critiques envers qui que ce soit...J'aime trop la liberté pour imposer mes idées à quiconque...

Au commencement j'étais animée, comme beaucoup je pense, par des fantasmes de progression... j'imaginais qu'améliorer ma vitesse allait être évident et (presque) facile,  enivrée et trompée par cette progression spectaculaire du début qui nous fourre à tous le doigt dans l’œil....

Comme beaucoup j'ai rêvé d’intégrer (en plus de la sympathique sphère d'Ali, ouverte à tous et sans chichis) des espaces virtuels, tellement fermés que je suis resté finalement en dehors...Blessure d'amour propre certes mais qui à eu au moins le mérite de m'ouvrir les yeux sur le snobisme rencontré parfois dans cette communauté virtuelle , à moins qu'il ne s'agisse de jeunisme, allez savoir, ou de parisianisme ou bien encore de bêtise profonde, au fond qu'importe, j'ai d'autres chats à fouetter...

J'ai écumé les sites de vente en ligne de vêtements de sport jusqu'à ce que je me rende compte que cette petite brassière super méga à la mode mais que personne ne verra et qui coûte un bras n'a pas résisté à plus de 3 lavages...je suis donc passé de la brassière méga mode à une brassière anti-sexy au possible, bien chère et garantie 2 ans et ma foi, depuis 1 an et demi, rien ne bouge (oh! je te parle de mon achat là! remets toi!) et je ne cherche pas plus loin...

J'ai fais quelques comptes relatif aux prix des courses, j'ai comparé celles "à grand spectacle" auxquelles je ne participe pas tant elles sont loin de chez moi et je me suis trouvée bien heureuse avec mes souvenirs de semi-marathon de campagne à budget riquiqui, où ,d'une épreuve à l'autre je retrouve souvent les mêmes personnes, les mêmes sourires, remarquant sur les épaules de mes compagnons d'un jour les t.shirt de l'édition précédente, souvent  très jolis et forcement gagnés à la sueur de nos gambettes, petits runners campagnards et sans prétention que nous sommes...


J'ai désormais assez de t.shirt de course pour tenir un siège, je mettrais donc les plus vilains les jours de pluie, puis j'irais me la péter un peu avec les plus prestigieux, traverser mon village avec inscrit en gros sur le dos "Semi-Marathon de Nimes 2014" ça en jette forcement et ça suffit à mon bonheur...


Et puis ma progression a fini d'être spectaculaire, j'ai alors contemplé avec joie celle naissante et également spectaculaire, d'autres sportifs amateurs et débutants...si j'ai parfois  gagné quelques minutes sur une compétition, j'en ai reperdu certainement quelques une à la suivante et au fond tout ça n'a d'importance que celle que l'on veut bien lui accorder... 


Ma pratique à évolué, au propre et au figuré, par mon corps et par ma tête...aujourd'hui j'ai tout mon temps pour  battre un jour un potentiel RP qui sera si rare qu'il n'en aura que plus de prix...ce qui compte c'est de continuer à courir honnêtement, c'est à dire du mieux possible, en donnant ce que je peux à l'entrainement et le jour de la compétition ..ce qui compte c'est de me sentir bien sur les sites des compétitions... d'ors et déjà j'identifie celles qui me conviennent parce que l'ambiance y est joyeuse et bon enfant et je délaisse à jamais les courses trop urbaines où tout le monde fait la gueule....

Je cours simple. Avec des tenues simples dans lesquelles je me sens bien. Je fais simple et je ne m'inscris qu'aux courses qui me correspondent et me ressemblent.

Mes "amis virtuels" ne sont pas nombreux mais nos échanges sont sincères et sympathiques, pour certains; assez riches en interaction pour d'autres un peu moins mais qu'importe, l'important n'étant pas forcement dans le dialogue échangé mais plutôt dans l’intérêt parfois silencieux que nous nous portons mutuellement concernant cette activité commune qu'est la course à pieds de compétition de loisir...et pour ceux que j'ai eu le plaisir de rencontrer "pour de vrai" je me fais une joie de les rencontrer à nouveau prochainement...

Je me nourris simple, quelques bananes séchées, quelques  fruits secs, en guise de ravitaillement et des litres de thés vert pour m'hydrater, avant pendant et après la course, suffisent à mes modestes prétentions de coureuse de fond...

Mon rythme est simple, je me lève tôt je me couche tôt, c'est à ce prix que je peux m’entraîner régulièrement.... quand un bobo de runneuse surgit, je lui fais sa fête avec de vieilles méthodes de grand-mères, vite fait, bien fait, sans le laisser s'installer, ni lui accorder l'importance qu'il n'a pas....

Mes objectifs de courses officielles sont simples, m'amuser, faire si possible mieux que la fois d'avant, échanger, partager et continuer la course à pieds (sur ce coup là il me fallait une rime, je fais ce que je peux )...si l'objectif n'est pas atteint, ça m'arrive parfois hélas, je sers les dents, je chouine un bon coup et je secoue un peu les braises pour rallumer la flamme et le lundi, c'est reparti...

Je suis heureuse de partager parfois mes sorties sur Twitter ou sur Facebook et lorsque ma TL accumule les défis tous plus improbables les uns que les autres, je souris en hochant ma tête de presque quinqua, et je me dis qu'il faut bien que jeunesse se passe...


Et je contemple tout ce petit monde de runners, amusée, avec pour seule bagage, ma simplicité revendiquée...



NDLR: Ce "texte" se veut, un peu, l'écho de cet excellent billet, que tu vas t'empresser d'aller lire...allez hop!! les Ardennes ça n'est pas au bout du monde, et en plus ils ont la gaieté contagieuse, vas y, tu ne le regretteras pas et je pense même que ces ardennais là, tu vas les adorer, contrairement à ce qui est annoncé en préambule...allez zou...










41 commentaires:

  1. Merci! Continues d'être toi, simple sans chichis, naturelle ... Un exemple! Il en faut peu pour être heureux... Énormes bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah je ne sais pas faire autrement de toute façon alors voilà....biz en retour ;o))

      Supprimer
  2. Je suis entièrement d'accord....
    Moi je cours pour moi, pour battre mon record, je me bâts contre moi même et c'est ça qui fait plaisir m'avoir foutu la pâté a moi même.
    Quand on traîne sur internet on a quand même l'impression qu'il n'y a des supers compet que sur Paris. Mais finalement en province on est bien loti et puis ce sont toujours les mêmes personnes que je vois a toutes les courses et avec qui je sympathise et c'est chouette.
    Et puis quand je vois le prix des courses a Paris et le prix ont fin fond de mon département. Ben il y a pas photo!!! pour le prix du semi de Paris je peux faire 5 a6 courses d'une vingtaine de km par chez moi et j'ai pas le transport et l'hôtel et en cadeau j'ai des gâteaux en cadeau en plus.
    Pour ce qui est des tenues je suis équipée en Kalenji pas cher et ça tient la route mais je suis pas IN comme fille mais je m'en fiche moi je suis contente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. toi non plus ne changes rien, tu es très bien comme tu es, de toute façon ici c'est un peu la sélection naturelle qui se fait, pas de snob dans mes commentateurs ;o))

      Supprimer
  3. Attention roman:
    Ton article me parle Coco. Je partage pas mal de chose concernant ta vision de la course a pied (sauf pour les graines germees, mais c'est pas vraiment de la course a pied ;-) )
    Je voulais juste réagir sur les courses a gros budget. Si aujourd'hui je suis très regardant a la dépense au moment de l'inscription, j'ai commencé par les 'grosses courses'; j'ai quand même couru 5 fois le marathon de Paris. .. (même si au debut c'était par ignorance. ..je ne savais pas qu'il existait d'autres marathons ailleurs que dans les grandes villes, dans lesquelles je ne voulais pas me déplacer. .bref)
    Tout ça pour dire que dans ces grandes courses, il y a bien sûr de bonnes grosses têtes de con qui sont là pour battre le record du monde mais il y a aussi bcp de gens bien qui sont là pour passer un bon moment et profiter d'un événement un peu exceptionnel.
    Bien sûr au niveau de l'organisation il n'y a peut etre pas la même chaleur que sur ine petite course de campagne mais j'ai des soivenirs sur ces grosses courses, aussi éphémère soient ils, d'échanges avec d'autres runners qui paraissaient sincères et vrais
    Tout ça pour dire que grosse course ou pas c'est surtout ce qu'on decide d'en faire qui est important (je trouve que c'est vachement beau ce que je raconte ;-) )
    Voilà voilà. ..j'avais bien aimé l'article de minirunneuse et jaime bien le tien aussi... cette façon de participer au phénomène CAP en gardant sa pratique et son oeil un peu extérieur. ..
    Bon j'ai été bien bavard et si je continu je vais raconter n'importe quoi!!
    bonne journée Coco
    a+
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. ah oui, oui, oui, je ne doute pas que les grandes courses peuvent être sympathiques par bien des aspects et j'imagine que si je vivais toujours en RP je me ferais le semi ou le marathon de paris sans hésiter.Ce qui me chiffonne c'est ce phénomène qui pousse les gens à être à la fois acteur, complice et victime du processus qu'ils dénoncent ensuite et à juste titre, à savoir être obligé de vendre un bras pour s'offrir le droit de courir telle compétition dont les dossards deviennent inaccessibles et beaucoup trop chères tout ça pour mieux rouspéter ensuite, ça en devient parfois pathétique....pour résumer le fond de ma pensée: courir le marathon de paris oui mais pour de bonnes raisons: jolie course, prestige du parcours etc pas parce qu’il le faut ABSOLUMENT au risque de se sentir (ou d'être tenu) à l'écart de la communauté...
    Ceci dit les graine germées c'est la vitalité assurée...mais si un jour tu changes d'avis ne commence pas ton initiation par le fénugrec surtout si tu cours le lendemain car tu en auras pour une semaine à sentir le curry même en prenant deux douches par jour ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cest noté pour le funegrec...mais me connaissant j'aurais attaqué par in truc dont j'ai déjà entendu le nom :-)

      Supprimer
    2. ben maintenant tu le connais: le fenugrec c'est l'ingrédient principal des poudres de curry qu'on vent aux occidentaux que nous sommes ;o))

      Supprimer
  5. Attention, boulet en approche. TL c'est quoi?? Car moi je me bats avec ma TFL, mais ca doit pas etre ca...

    Sinon, je partage pas mal de tes sentiments (sauf le thé vert, faut pas pousser pépé dans les theiers non plus ;), un peu de respect, thé noir only).

    Pour les grandes courses, bah disons que courir à Paris n'a pas de prix (je le pense, mais ne serais jamais pret à payer le prix). Et tu n'as encore rien vu, le tri c'est pire. Je suis à la recherche des courses de seconde zone (comprendre campagne, même pas province) pour éviter de bayer 300 balles pour souffrir (voir un billet de mille pour les plus renommés et les plus longues). De toute facon, tout est complet six mois à l'avance, donc les coureurs qui se décident sur un coup de tete comme moi, c'est mort.
    Mais faut pas désespérer. La CAP (et maintenant le triathlon) sont à la mode. On nous rabache les oreilles de produits inutiles, on nous vends des courses concepts, mais en meme temps, il n'a jamais été aussi facile de trouver une course pour se dégourdir les jambes. Tant que les gros laisseront la paix aux petits organisateurs, je les laisse faire leur business.
    Et pour la défense des parisiens, qu'il est beau de voir deux semi organisés dans la couronne en meme temps que le semi de paris. Une telle densité me rend jaloux, heuresement que je suis pas trop loin. J'irais surement courir du coté de chez vous.

    Allez zou, direction les ardennes maintenant ;)
    Changes rien Coco, nous on t'a adopté dans notre sphère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TL = Twitter Liste (l'ensemble des gens que je suis et/ou qui me suivent aussi)
      le thé vert par gout mais aussi pour son aspect anti-oxydant...et pour le thé noir du matin et du soir, du pu'er en mini tuocha (thé compressé en forme de tout petit nid d'oiseau) si possible parfum de riz gluant, fais pas la grimace c'est un délice ;o))
      bon sinon je suis touchée par tes deux dernières phrases...ça prouve que j'ai un peu d'influence ;o)) et que je ne suis pas encore complètement à la ramasse, merci ...

      Supprimer
  6. Bon je pense que tu t'en doutes mais ton article me parle beaucoup. Je te fais un roman en réponse, j’aurais presque pu en faire un article ^^
    A Paris on voit bcp de sortie "encadrée" par les marques, avec tous le marketing qui suit et souvent on voit sur les réseaux sociaux "à quand ça sur Lyon ?". Personnellement je ne suis vraiment pas pressée que ça arrive, je n’ai pas besoin de savoir que adidas va me payer un verre de jus d'orange dans son magasin après ma course pour avoir envie d'y aller, j'ai juste besoin de savoir qu'on sera plusieurs... Et j'ai l'impression d'être une des rares comme ça, en tout cas sur les réseaux sociaux.
    Sur les réseaux sociaux justement je commence à être blasé, j'en ai marre de voir des gens parler d'une paire de pompe juste parce qu'on leur a offert, j'ai l'impression que certain blog se transforme en espace publicitaire, on voit des millions de billet "pour les soldes il faut acheter ça", euh on est assez grand pour choisir non ?
    Ça me fait mal au cœur quand je vois une fille demander de l'aide parce qu'elle hésite entre les nike machin chose et les nike trucmuche, j'ai même envie de lui dire "et sinon t'as pensé à regarder les vrais chaussures ?"
    Et puis tous ces concours où il faut partager ton temps, ton kilométrage et surtout le nom du blog le premier c’était sympa mais maintenant ça me blaze, j’ai même failli en abandonner un le mois dernier quand je me suis rendu compte à quel point le truc à gagner ne me plaisait pas… Comme tu le dis il faut que jeunesse se passe, mais j’ai parfois l’impression que chacun cherche sa petite heure de gloire quitte à marcher sur les autres pour y arriver.
    Pour le semi marathon de Paris dans un moment de faiblesse :D j’ai joué et j’ai gagné un dossard. Au début j’étais super contente et puis j’ai vu le prix des billets, la logistique et là mon enthousiasme est retombé. Alors je le ferais ce semi cette année mais justement parce que il n’y aura probablement jamais d’autre occasion. Je ne retenterait pas de gagner des dossards pour ce genre de grande course, je préfère courir le 10km de la ville voisine. J’ai du mal à comprendre ceux qui font des courses aux 4 coins du monde avec allé-retour dans le weekend, qd je fais une course officielle je ne le considère pas comme une visite, je pense à autre chose qu’au paysage. Du coup je me dis que c’est de l’argent gâchée.
    Au début quand j’ai créé mon blog j’avais envie d’avoir plein de visite, de savoir que plein de gens me lisait. Et au final je me rends compte que toutes ces visites anonymes ne m’apportent strictement rien, alors qu’on contraire tes commentaires, ceux de Firerasta, de Gwendoline et de tous les autres me font immensément plaisir. C’est cette petit bulle qui est géniale !
    Alors change rien surtout, RP ou pas continues à prendre ton pied avec la course à pied (oui pour la rime tout ça...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'en fait le secret c'est de prendre un peu de recul, perso je ne suis jamais gavée par les petits trucs qui se passent sur les réseaux sociaux parce que je lis tout ça avec beaucoup de recul...je fais le tri et comme toi je ne cherche pas la popularité, la chaleur des échanges que j'ai ici par exemple me satisfait et me comble...mais je peux comprendre qu'il en soit autrement pour d'autres, en ça, vieillir est un avantage, ça rend plus tolérant et indulgent parce que même si ça ne se voit plus trop, hélas et tant pis, j'ai été jeune aussi et j'aurais peut être fait pareil finalement, le besoin de reconnaissance parfois et/ou un pois chiche à la place du cerveau à cette période de la vie et voilà qu'on ne réfléchit pas plus que ça...bref...
      Pour le blog, je suis ravie de ce qu'il s'y passe, je ne cherchais pas "l'audimat" non plus mais voir que les gens reviennent et interagissent me fait plaisir et puis j'adore quand je repère des visiteurs réguliers et dont j'ignore tout, qui ne commentent pas forcement mais qui reviennent régulièrement, c'est super cool et ça me donne une raison de continuer ce blog ;o))
      merci pour tes mots chaleureux et qui me touchent ;o))

      Supprimer
    2. Je voulais juste dire que je te suis a 100% sur ton histoire de bulle. Ce paragraphe là j'aurais pu l'écrire ;-)

      Supprimer
    3. ben pourquoi que tu ne continuerais pas cette histoire sur ton blog...comme ça ce sera un vrai feuilleton cette affaire ;o))
      j'ai de ces idées qui germent parfois...par contre après relecture, je ne vois pas vraiment de quel paragraphe tu parles exactement? un petit éclairage de lanterne serait le bienvenu (ah bah c'est le jeu, hein)

      Supprimer
    4. Ah pardon c'était le paragraphe d'EniLaroc ou elle dit qu'au debut elle voulait avoir plein de lecteur mais que, le temps passant, elle se réjouit davoir peu de lecteur mais des lecteurs 'actifs '
      c'était un peu en dehors du débat :-)

      Supprimer
    5. je suis pliée...on s’emmêle un peu les crayons mais on se marre bien.. continuez de papoter, je vais me faire toute petite, ne vous gênez pas et faites comme chez vous ;o))

      Supprimer
    6. et moi je comprenais pas pourquoi tu comprenais pas, bref une histoire sans fin !
      C'est bien ici on se sent comme à la maison ^^

      Supprimer
    7. ça c'est un super compliment, merci ;o))

      Supprimer
  7. Bon moi je suis désolée mais je vais un peu dénoter par mon commentaire...
    Je suis bien sur d'accord avec ce que tu dis, et ce qui est dit en commentaire, ce que je comprends moins c'est pourquoi ça dérange...
    Chacun fait ce qu'il veut et si X veut courir le marathon de Paris ou de New York parce que c'est le plus famous de la terre, quitte à payer 12 000 euros son dossard, ma foi, qu'il le fasse si ça le rend heureux...
    On a beaucoup critiqué les gens qui disaient sur twitter ou leur blog "j'en ai marre de ces gens qui ne parlent que de leur chrono", mais là pour moi on fait pareil... on critique la pratique des autres juste parce qu'elle est différente de la notre. Je trouve que l'essentiel est de sentir en paix avec soi même, et si cela passe par des tenues chères de moindre qualité et 3000 photos sur les réseaux sociaux, ben tant mieux pour ces gens là !
    Pour ce qui est des grosses courses, pour défendre Paris (ce qui n'est pas dans mes habitudes), on a pas franchement le choix. Je pourrais m'inscrire dans une mini course en Bretagne, sauf qu'avec le billet de train, l'hotel et tout le tralala, tout ça me reviendra plus cher qu'une bonne grosse course dans la capitale. Donc j'ai envie de dire, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a. Le semi de Paris ne m'attire pas car d'après ce que j'en sais, il y a tellement de monde que ça bouchonne bien les premiers kilomètres, mais peut-être que sans ça je m'y serais inscrite et que j'aurais quand même critiqué le prix. C'est paradoxal, mais au même titre que je trouve certains billets d'avion trop chers, ce qui ne m'empêche pas de me priver du dit voyage pour ça...
    Un jour j'ai accompagné mon père au marathon de Londres (un des plus gros du monde), et l'ambiance était tellement incroyable que c'est ce qui m'a donné envie de me mettre à courir. Il faut arrêter de croire que ce genre de course ne rassemble que des mecs qui se la pètent et qui veulent juste rajouter une course stylée à leur palmarès. La province n'a pas le monopole de la sympathie ;)
    Moi aussi ça m'agace ces tests de chaussures sponsorisé sur les blogs, ou autres "sélection soldes sportives", mais enfin, les gens sont encore libres d'écrire ce qu'ils veulent sur le blog, libre à nous ensuite de les lire ou pas...
    Pour moi il n'y a pas de bonne ou de mauvaise attitude vis à vis du running : chacun son opinion et sa façon d'aborder la chose, c'est ce qui fait la diversité de notre "communauté"... Peace !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement je suis rentrée dans le jeu de "je critique la pratique de l'autre" mais ce qui me gène le plus dans ces articles sur les soldes, les test etc c'est que c'est pas fait uniquement dans le but d'écrire quelque chose qui fait envie, il y a souvent un lien d'affiliation derrière et puis à force de blacklister tout ce monde j'ai plus bcp de gens dans ma TL !
      En habitant sur Paris c'est différent, ça serait con de ne pas les faires toutes ces courses, et encore plus con de prendre le train pour aller le faire ailleurs (on retourne le problème là) mais je trouve ça dommage de bouder le 10km du coin pour aller faire un 10km avec Nike à perpette les oies

      Supprimer
    2. Le nouveau truc qu'on voit partout et qui me gave en ce moment "la move box" !
      Je comprends mieux ce que tu veux dire, même si je persiste à dire que si certains préfèrent se déplacer pour courir une course nike (beurk) plutôt que celle du village d'à côté... peut-on vraiment les blâmer ?
      Mais je comprends quand même, je critique moi même les gens qui participent à une course 100% féminine par exemple... c'est pas mieux :p

      Supprimer
    3. @greencoquelicot : en fait il n'y a rien qui me dérange, ce texte était un peu la suite de ce qu'avait écrit minnirunneuse, un peu comme si je continuais une conversation qu'elle aurait entamée avec moi dans un bistrot, au comptoir (là je délire un peu car il n'était pas question de moi dans son blog mais c'est pour t'expliquer ma démarche) ...je ne porte pas de jugement, minnie runneuse non plus, du moins je ne perçois pas son texte comme tel, je pense qu'elle a juste voulu témoigner de la possibilité de courir autrement et c'est ce que je fais aussi en "écrivant" ce petit billet....perso ça m'amuse et ça me rafraîchit tous ces petits défis auxquels je ne participe jamais et Paul (matwinch) pour qui j'ai une sympathie particulière (il est le 1er twitto que j'ai rencontré et a vraiment une personnalité adorable ) qui est le roi du dossard gratos et de la paire de nike qui va bien fait partie des gens que j'apprécie, je n'ai pas de jugement sur sa pratique de la CAP très différente de la mienne et comme tu le dis si bien il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises manières de courir, il y en a juste plusieurs et je parlais de la mienne, rien de plus ;o))

      Supprimer
    4. Ah ok au temps pour moi alors j'avais mal interprété ;)
      En fait j'avais senti de la critique également dans l'article de minnie runneuse, mais là aussi je me suis sans doutée trompée... ca arrive :p

      Supprimer
    5. C'est pas très simple les billets de blog, ça donne lieu à des interprétations toutes personnelles selon le lecteur, on se projette tous un peu dans ce qu'on lit, c'est naturel...quoi qu'il en soit je me suis peut être mal exprimée...en tout cas je le redis bien fort, perso, rien ne me dérange et je ne juge personne ;o))

      Supprimer
  8. Ah je vois les commentaires ... et j'aime bien voir que certains sont presque aussi longs que ton article !! :)

    Courir pour qui, pour quoi, c'est bien la question ! Et je crois qu'on a tous une phase (plus ou moins longue), où les réseaux sociaux nous entrainent dans un mouvement pas très cool.
    Je n'ai pas été touchée par le côté marketing machin, parce que même dans ma vie perso, avoir un sac à main de telle marque, je m'en fiche, alors avoir un legging nike pour courir et transpirer, tu penses bien, je m'en fous ! Et les grandes courses, je suis trop fauchée pour ça, j'ai même du annuler mon semi de Bordeaux (ce qui m'a fichu le cafard, mais c'est comme ça !).

    Le truc ou je me suis fait avoir c'est sur le rapport à la nourriture et la course à pied. On a beau dire que les 3/4 des coureurs ne courent pas pour mincir, suffit de voir tous les articles sur les sites pros, et les propos de nombreuses personnes sur Twitter, pour voir que la bouffe en obsède plus d'un.
    Et sur un temps (trop long à mon gout), j'ai eu tendance à vouloir suivre ça et à culpabiliser si je buvais un café ou ne mangeais pas des légumes à chaque repas (me disant que ce n'était pas sain, tu vois le truc !).
    Il m'a fallu un peu de temps, mais j'ai fait le tri depuis dans ma TL, j'ai arrêté de suivre les comptes insta et ça va mieux.
    Mais je n'ose imaginer pour des filles (ou gars) ayant des troubles du comportement alimentaire ... les réseaux te confortent la dedans, c'est démentiel.
    Bon c'était un peu hors sujet ... désolé !

    après je réfléchis (en même que j'écris, je suis pas très organisé), mais je souviens qu'au début mon kilométrage hebdomadaire et ma vitesse me complexait quand je voyais les chiffres de certains (plus de 50' pour 10km, c'est rare sur les réseaux quand même). Et puis pareil, j'ai arrêté de suivre tout ça !
    Pour les blogs, je n'en suis plus beaucoup, 5-6 grand max, je préfère ceux où les gens se posent des questions, répondent aux commentaires, et ne se prennent pas au sérieux. C'est plutôt rare !

    J'aime courir, je sais que je le fais pour moi, (sinon j'aurai arrêté depuis longtemps) c'est le principal, le semi ne sera donc pas pour cette année, mais j'ai bien le temps ! Courir, ça me rend heureuse, c'est déjà pas mal !

    Du moment qu'on court parce qu'on aime ça, c'est le principal !
    Mélia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rebondis sur ta remarque sur le rapport à l'alimentation, car je trouve ça vraiment inquiétant !!
      Je n'en peux plus d'entendre parler de poids dès qu'on parle de sport, ou de voir des photos de haricots verts sur instagram avec les hashtag "foodporn" "yummy" alors que euh... non. Bon pour la santé oui peut-être, mais on associe ça au plaisir maintenant, tu m'étonnes que certain(e)s culpabilisent devant leur burger du coup...
      Je trouve cette nouvelle "mode" bien malsaine, et j'ai peur que ça n'aide pas le chiffre sans cesse croissant des personnes touchées par les troubles alimentaires...
      Dommage pour Bordeaux, mais c'est bien tu as le sens des priorités ! ;)

      Supprimer
    2. Oui !! et ça m'énerve les plats "healthy", sans beurre, sans oeufs, sans lait , merde, quoi !!
      Si on est végétalien, végetarien, ok, c'est un choix ne pas consommer ça, si on est intolérant au gluten, lactose, pas de bol !
      Mais manger des oeufs ou boire du lait, ce n'est pas de la junkfood !

      Pour Bordeaux, c'est dommage oui car on aurait pu se croiser, avec d'autres comme Mizuno, aussi (je crois) ... Mais ce sera pour une prochaine fois !
      Mélia

      Supprimer
    3. @greencoquelicot et @ mélia:
      ben là les filles vous déconnez un peu je trouve, qu'est ce que vous en avez à faire de ce que mange les autres, du poids des autres, de la mode des grosses un jour ou des maigres le lendemain, (et du kilométrage du voisin...)
      vivez votre vie et laissez de coté ce qui vous ennuie...perso lorsque j'étais parisienne on enviait ma minceur, aujourd'hui en plein campagne on me traite d'anorexique, moi je me contente d'être comme je suis, un haricot vert comme tu le dis si bien greencoquelicot et ça n'est pas si grave au fond que les médias trouvent ça malsain aujourd'hui et le communique à toute la population en age de regarder la télé...demain ils trouveront ça hyper fun et je serais de nouveau à la mode, chiç alors ;o))
      sans rire, faut prendre du recul ....

      Supprimer
    4. En ce qui me concerne je m'en fou de ce que mange les autres sauf quand cela peut perturber et créer du malêtre chez d'autres. C'est sur que la maigreur est une fois à la mode et une fois non, mais quand je vois le nombre de filles que je connais qui sont déjà passées par l'anorexie, au point parfois de se faire hospitaliser, je me sens concernée par l'avenir des filles qui voient ces images à longueur de journée... pas que les déjeuners sur instagram bien sur, ils ne viennent que s'ajouter à un modèle de minceur qu'on tente de nous imposer partout et en particulier dans les magazines et à la télé !

      Supprimer
    5. oui mais c'est plus facile à dire qu'à faire ;)
      Et plus qu'une question de poids, c'est une question de contrôle (pour ma part), et quand on est dans une période de moins bien, et plus fragile, contrôler ce qu'on mange peut donner l'illusion qu'on reprend sa vie en main (sorte de nouvelle coupe nouvelle vie, mais version salade !).
      Et la mode healthy (c'est un autre débat je sais, après j'arrête) encourage beaucoup de filles dans cette obsession et ce contrôle , et le recul tout le monde ne l'a pas tout le temps ;)
      Mélia

      Supprimer
    6. @ greencoquelicot : en même temps c'est leur chemin de vie, elles peuvent réfléchir toute seule à ce qu'elles ingurgitent au propre et au figuré...pour les repas instagram pareil faut prendre du recul, tout ça n'est pas très sérieux au final, faut le prendre juste comme un divertissement et se concentrer sur l'essentiel ...c'est rigolo ce que tu dis sur la minceur qu'on tente de nous imposer partout parce que perso c'est plutôt le contraire que je ressens, moi j'ai l'impression que c'est le gras qui est à la mode, comme quoi ;o))



      Supprimer
    7. Le gras à la mode: si seulement, j'arreterais de culpabiliser (bon il y a encore de la marge) de manger le gras de ma viande rouge ;).

      Je partage ce ressenti du dictat de la bouffe, et même vos inquiétudes n'étant pas une femme mais un coureur lisant les pseudos journalistes internet qui m'explique combien je gagnerais de seconde à manger "mieux".

      Une anecdote pour te montrer la dérive des régimes: ma soeur est persuadé (comprendre ses copines qui ont suivie un régime) que c'est pas bon de manger une pomme le soir car c'est sucré comme fruit.... No comment.
      Du coup, elle est parti sur un régime détox à la mode chez les diétéciens. L'effet de mode est là, et pour la nourriture, ca me fait peur pour les gens, surtout les ados qui n'ont pas forcément le recul de personnes plus agées (ma soeur a la trentaine pour info, mais pas le recul apparement).

      Supprimer
    8. En fait la mode je n'y connais plus grand chose là d'où je suis, ce que je voulais souligner c'est que aujourd'hui mon poids pose un problème chez les autres (je parle en règle générale) alors qu'avant ça n'en posait pas, j'étais un peu plus mince lorsque j'étais plus jeune d'ailleurs(si si c'est possible) et personne ne trouvait ça anoirmal, ça ne l'était dailleurs pas, je suis née "petit gabarit" ...et ce que nous constatons nous ici sur le canal où 8 mois de l'année on est, hélas, entourés de gens en maillot de bain, c'est que le monde occidental grossit, c'est simple, passé 12 ans tu n'as plus un gamin ou une gamine qui soit mince, tout le monde baigne dans le gras et je ne te parle pas des retraités qui me semblent tous obèses et qui sont contents de l'être en plus...alors forcement dans ces conditions la minceur parait pathologique....et ça me prends tellement la tête que quand on me dit aujourd'hui "bouhhh t'as maigri " je répond "non! et d'ailleurs toi non plus..." et toc, je fais le ménage par le vide ;o))
      Enfin voilà quoi, le running mène à tout à condition d'en sortir lol

      Supprimer
    9. Je vois ce que tu veux dire coco, c'est vrai que plus ça va et plus on est gros. C'est justement, je pense, l'origine de cette envie généralisée de maigrir. C'est pas une question de mode à mon avis, mais plutôt une des malheureuses conséquences d'une vie sédentaire et d'une alimentation pas très saine.
      Je connais une nana qui est mannequin pour Chanel et qui fait 50 kilos pour 1m80, à qui on a demandé de passer à la taille 34 pour être acceptée... Et c'est cette image là que l'on voit sans cesse dans tous les médias, consciemment ou non...

      Comme le dit Fab, tout le monde n'a pas le recul adapté, et quand je vois des petites de 13 ans adopter le régime 800 calories par jour, je me dis qu'elles ont du chemin à faire...
      Rien que ma mère qui a pourtant 50 ans passé, que j'ai toujours connu obsédée par son poids, me disait la dernière fois qu'elle était invitée à dîner "mais bon c'est une raclette... fais chier". Et ce n'est pas pour l'aspect non vegan qu'elle me disait ça ;)
      On peut bien entendu blâmer ces personnes qui ont du mal à prendre du recul, mais on peut aussi blamer cette image omniprésente de minceur, même si apparemment elle n'a pas encore atteint les canaux du sud :p

      Supprimer
    10. hum, je comprend aussi ce que tu veux dire...bon allez je vais faire râler ta mère et la planète entière, perso je mange comme 4, plusieurs repas par jour même et je n'ai pas toujours été un modèle en ce qui concerne l'aspect diététique de la bouffe, j'ai bien aimé "junkfooder" quand je travaillais à paris et que je n'avais pas le temps d'éplucher mes carottes, je suis une dingue de chocolat et là présentement je viens d'engloutir 250 g de dattes en 5 mn...1.60m et 44kgs les années de bombances ;o))
      mais comment diable, en est-on arrivé, à parler de régime sur ce billet de running?
      en tout cas, merci à toi (ainsi qu'à tout le monde d'ailleurs) pour cet échange fort sympathique et un peu pimenté ...

      Supprimer
    11. Valoriser le contrôle de soi dans tous les domaines, c'est ce que je disais plus haut
      Dévier sur le sujet bouffe, bah j'avoue c'est ma faute ! désolé :D
      Mélia

      Supprimer
    12. bah c'est pas grave, nous étions tous consentants pour parler de ça ;o))

      Supprimer
    13. C'est lié ;) je sais pas pourquoi

      Vu que tu passes de tant en tant sur le site conseils course à pied pour ton plan, tu verrais sur le forum, c'est hyper souvent que les discussions partent en vrille sur la nourriture. Mais c'est plutot bon vivant à base de chocolat, apéro et autres blinis à la farine de chataigne.
      Heureusement qu'on a pas choisi le body building (bouh le cliché).

      Supprimer
    14. ah ouai? j'irais voir tiens...c'est vrai que je suis un peu dans ma bulle et pas mal de chose m'échappent, tu me diras, je ne m'en porte pas plus mal...

      Supprimer
  9. Je suis contente de pouvoir échanger avec une personne comme toi. Quelqu'un qui sait ou il va et ce qu'il veut. Quelqu'un avec ses expériences qui du coup peut m'apporter beaucoup!
    Bon je t'avoue avoir esquissé un sourire à la lecture du "depuis un an et demi rien ne bouge" ;-)
    En tout cas j'espère échanger avec toi encore un bon bout de temps et je suis ravie à l'idée de te revoir en mars!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis contente , j'aime bien suivre ta progression, j'espère que ton bobo va mieux (?)
      mars va venir vite, ça va être cool en effet ...

      Supprimer