lundi 15 décembre 2014

Corrida de Noêl sudiste J-6...Ambiance...

1er Acte 

Coach-chéri et moi même avions, de longue date, planifié de courir la Corrida de Port la nouvelle prévue le 21 décembre 2014...

Devant le fait évident qu'aucun bulletin d'inscription n'est disponible sur le net, alors que nous sommes à 1 mois des festivités, je me décide à joindre les organisateurs sur FB qui me confirment qu'elle aura bien lieu, que je dois être patiente, que le bulletin d'inscription arrive....8 jours, rien...encore 8 jours, toujours rien, un message écrit par mes soins sur FB, un autre sur twitter et encore un autre sur la page du site de la course, sans réponse....et puis le verdict tombe début décembre, sans trop d'explication :  COURSE ANNULEE!!!!  

Coach-chéri qui s’entraîne pour cette distance en mode marche athlé n'est pas tout à fait près pour prendre le départ d'une autre corrida qui aurait  lieu avant le 21 décembre et ce dans un périmètre acceptable autours de chez nous, nous trouvons donc, en dernier recours la corrida de Toulouse, à 150 km de notre port d'attache, à la même date que celle de Port la nouvelle et avec un kilométrage identique...un peu loin pour courir 8km mais à circonstances exceptionnelles; efforts de guerre exceptionnels, nous nous inscrivons sur le net, réglons notre course, donnons mon n° de pass running, bien sûr nous donnerons le certificat médical de coach-chéri au retrait des dossards puisque rien de précis à ce sujet n'est indiqué sur le site...et le tour est joué...


2ème acte

Un petit tour sur la page FB du site de la course et paf je lis: "retrait des dossards le samedi blablaba dec4lon blablabla"...je proteste "nous résidons bien  trop loin"  on me dit "ok ok mais venez de bonne heure le dimanche"...et puis l'info du "retrait obligatoire des dossards le samedi" circule à nouveau, je décide de joindre l'organisateur de la course sur son tel portable et dont le n° de portable figure sur le site de la corrida en question...le personnage semble un peu stressé, je compatis, il me dit:  "ok pour le retrait des dossards dimanche, pass running ok... ah par contre; certif par mail de monsieur coach-chéri apprécié ".....bien, bien, bien, je m’exécute le jour même, on ne peut pas scanner on fait donc ça à l'appareil photo,nan mais j'te jure, quels chouettes décroissants nous sommes...en même temps j'ai pas que ça à faire mais bon, hein, je reste cool...et le tour est joué....


3ème acte

Plusieurs jours plus tard Coach-chéri reçoit un mail  de l'organisateur stipulant que s'il n'adresse pas son certificat médical dans la seconde, sa réservation ne pourra être validée, blablabla...on reste calme et on le renvoie...

Je décide d'appeler dans la matinée suivante l'organisateur de la course pour qu'il me confirme que nous ne ferons pas 150 km, dimanche matin, à l'aube, pour des clopinettes...

Le téléphone sonne dans le vide...1h00 plus tard, idem...je persévère toutes les heures et ça finit par décrocher....la conversation prend alors un tour  surréaliste, le monsieur en question semble agité et se perd dans  un long monologue fâcheux parce qu’il est au travail  et qu'il ne souhaite  pas être dérangé, parce que j'appelle avec un n° masqué et qu'il ne répond jamais au n° masqué et que je ne devrais pas m’inquiéter avant noël...j'arrive tout de même à en placer une " si vous ne m'aviez pas inquiétée comme ça à me dire que coach-chéri ne pourrait peut être pas courir nous n'en serions pas là..." je raccroche sans avoir eu confirmation qu'un dossard a bien été attribué à coach-chéri, bref...Ceci dit,  il vaudrait mieux parce que vois tu , dimanche matin, il se trouve que je n'aurais pas couru depuis plusieurs jours,allègement d'entrainement oblige et chacun sait qu'un runner aux arrêts et un runner aux abois...aboyer et mordre je sais faire et c'est pas le père noël qui m'en dissuadera...

Coach-chéri participera à cette fichue corrida sudiste avec moi, ça c'est sûr et le tour sera joué...

6 commentaires:

  1. Et ben pétard, ils sont beaucoup plus sympas par chez moi!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. le problème c'est que les gens sont vite dépassés par les événements ici, heureusement il y a d'autres courses dans le secteur beaucoup mieux maîtrisées...je saurais m'en souvenir pour l'an prochain ;o))

    RépondreSupprimer
  3. comme tu dis, ça gâche un peu mais bon...après je comprend que ce soit du stress d'organiser un tel événement mais ce qui m'agace c'est ce nouveau sport national qui consiste à s'énerver et à déclarer que c'est l'autre en face qui s'énerve, quand c'est comme ça je rentre dans ma coquille et on ne m'entend plus...bref, ça va être chouette quand même ;o))

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui c'est à devenir fou cette histoire...
    Je compatis très fort, je serais vite sortie de mes gonds :)
    Croisons les doigts alors !

    RépondreSupprimer
  5. bah tu sais, je vis au calme, un peu en dehors du monde alors quand ça chauffe trop, hop, je me mets en position du lotus devant mon poêle à bois et je laisse les autres s'agiter à leur guise..ce qui est dommage c'est que lors d'un 1er contact j'avais proposé mon bénévolat pour une course qui passe sur le canal devant notre péniche mais je crois bien que ce jour là, ce sera pas possible parce que j'aurais pistache ;o))

    RépondreSupprimer