mardi 14 octobre 2014

Mémé fait du fractionné...et y a pas de quoi en faire tout un fromage...

Après la "sympathique" discussion d'hier initiée sur Twitter  il me semblait important d'apporter quelques précisions relatives à mon 1er plan d'entrainement dès fois que toi aussi, lecteur jeune et silencieux, tu penses que mémé (oui!c'est moi!) à pété un câble...

La 1ère des précisions est la suivante; Non! je n'imagine pas faire un semi en 1h50, je l'ai écrit au 3ème paragraphe de ce billet, ça c'est pour le cas où tu me lirais en diagonale...

Alors, me diras tu :

"pourquoi ce plan s'adressant à des coureurs ayant décidé de faire un semi en 1h50 alors que tu as fais ton semi de Toulouse en 2h31' et des bananes? hein? on te le demande..."

" D'abord Toulouse c'était un accident, une course mal gérée de bout en bout, sous un soleil de plomb, j'aurais pu faire bien mieux... si, si, rappelles toi mon 1er semi,en mai, à Nimes: 2h14' (temps réel) en fin de catégorie V1 et après seulement quelques mois de compèt' c'était pas si mal, bref...et puis Marvejols-Mende, tu t'en souviens? le semi réputé comme le plus difficile de France avec son dénivelé de folie, si tu penses que je m'y suis plantée, viens donc le courir avec moi l'an prochain qu'on puisse en parler, re-bref...revenons en à mon plan, que je t'explique le pourquoi du comment...

Je cours en compèt' depuis plus d'un an maintenant, sans plan, un peu au feeling, j'avais envie d'autre chose...parce que je ne courais pas à la bonne allure, parce que je courais trop longtemps, je me suis un peu fatigué...j'avais besoin de structure, j'avais besoin d'expérimenter autre chose que le 30"30", j'avais besoin de m’entraîner au cardio pour courir enfin et vraiment en Endurance Fondamentale, j'avais besoin de sortir de ma zone de confort tout en évitant le sur-entrainement et voilà, paf! je déniche le plan qui va presque bien,  parce que, tu vois, je n'ai pas trouvé de plan pour un 20km à l'allure cocoandco et aussi parce que celui là, si je le compare à mes entraînements perso, je t'assure qu' il est vraiment très R.E.P.OS.A.N.T, limite, je finis ma nuit en courant et c'est tout ce que je voulais....

Ben sûr, si tu regardes mes fractions sur Garmin tu pourras te dire que je cours mes 200m rapides à ton allure marathon, c'est à dire pas très vite pour un travail de VMA mais si tu ouvres ton esprit tu verras aussi que j'ai terminé mon 2x10x200m d'hier, un peu à l'arrache certes,mais qui a dit que le travail de VMA était un footing tranquille? La course à pieds c'est aussi ça parfois, se rentrer un peu dedans,se faire un peu violence pour progresser, n'importe quel coureur sait bien qu'on ne progresse plus passés les 1ers mois de running, sauf à faire de la VMA...

Hé oui, à quasi 50 ans on peut encore avoir envie de dépassement de soi,sans craindre, plus que de raison, le claquage musculaire ou le claquage tout court....

Hé oui, à 50 ans bientôt on peut prendre du plaisir, à courir sur le bitume, en course officielle ou en entrainement,  même en finissant une course un peu à la ramasse, mon but dans la vie n'étant pas de passer les lignes d'arrivées, fraîche comme une rose sinon je me serais inscrite à l'aquagym...

Alors que ma deuxième semaine de plan est déjà bien entamée je peux dire que je suis contente de vivre cette expérience...cette façon différente de m’entraîner,me permet de faire un peu plus connaissance avec moi-même, j'en bave certes un peu lors du travail de VMA mais au final je me fatigue moins, c'était le but, aussi, en partie.

Je vais bien, mes muscles et mes tendons se portent à merveille, mon coeur palpite tout bien comme il faut pour un coeur de 50 balais et surtout, surtout, je cours à nouveau avec beaucoup de plaisir, en m'amusant, dans la joie et dans la bonne humeur avec des objectifs divers et variés et qui correspondent à mes capacités du moment et ça, vois tu,  je ne permet à personne d'en douter...

Mémé n'a pas pété un câble, elle fait du fractionné pour progresser un peu, c'est tout et tu devrais essayer, ça fait les cuisses roses et ça rend aimable, comme les carottes...



17 commentaires:

  1. Moi je pense que tu n'as pas a te justifier de faire du fractionné, de faire un plan de semi en 1h50. Tu fais tout qu'est ce que tu veux et tu tires la langue aux mécontents.
    Le principal c'est que tu te fasses pas mal et que tu saches ce que tu fais...

    Bon fractionné en tout cas et en même c'est vraiment le seul truc qui fais progresser même si on en chie notre race tout de même...

    RépondreSupprimer
  2. je ne me justifie pas, j'évacue ;o))
    ceci dit demain matin je ferais peut être moins ma maligne, au programme et de mémoire: 2x5x400m, ça va y aller les "putain de bordel de merde!!! "
    merci gwendoline pour tes encouragements ;o))

    RépondreSupprimer
  3. Ah ba fractionné moi j'essaye de rester digne parce qu'il y a souvent des footballeurs qui s'entraînent à côtè mais dans ma petite tête je me dis toujours "je vais mourir c'est sur je vais mourir, et puis c'est de la merde, pourquoi je m'inflige ça: ça sert a que dal... En plus tourner en rond autour du piste ça fait hamster quoi...." et c'est des pensées de ce genre là tout le temps du fractionné et une fois fini ben je suis contente de moi quand même!
    Bon courage pour demain!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. bon moi je n'ai pas de piste proche de chez moi donc je fais sur chemin goudronné le long du canal, c'est assez désert...alors je peux dire tout plein de gros mots...pour le 30"30" je me disais souvent "c'est comme un accouchement, tu vas vite t'en remettre..." pour les 2x10x200m je pensais juste "si tu lambines, vu que c'est plus en seconde que ça se joue, ta fraction durera plus longtemps..."
    enfin bref, comme tu le dis, on en chie notre race ;o))

    RépondreSupprimer
  5. dis donc kali tu as l'air bien remonté contre les séances de VMA on dirait ;o))
    bon ceci dit ça fait déjà quelque années que j'ai compris que je ne suis plus de 1ère jeunesse donc l'expression "djeun's" je te la laisse...ce qui n’empêche pas de vivre, ni de courir ;o))

    RépondreSupprimer
  6. Pas du tout Coco, j' ai juste mis çà en rapport au fait que tu te t' appelle mémé ! Alors que tu es jeune. Ni voit pas de mal à çà. Toutes mes excuses si je te blesse. Quand à la VMA tu as raison je n' aime pas çà et j' espère que tu en tireras profit sans te faire mal. Rien de malveillant. Je vois pas ce que çà m' apporterai.

    RépondreSupprimer
  7. C'est pour rire que je m'appelle mémé, un peu d'auto-dérision par rapport aux petites jeunettes et jeunots qui suivent mon blog ;o))

    Pour la VMA je n'irais pas jusqu'à dire que j'aime ça mais bon en même temps c'est pas le fin du monde non plus...ce qui est blessant ce n'est pas de lire que le plan ne m'est pas adapté, ça je le sais parfaitement, je n'ai aucune chance de courir un semi en 1h50 pour le moment, je te l'accorde aisément et j'accepte les contradictions, non ce qui me chiffonne c'est plutôt l'idée que quelqu'un puisse penser que j'ai la prétention de courir les 20km de Montpellier à l'allure du plan, je ne suis pas si folle et je me connais bien, j'ai expliqué plus haut pourquoi ce plan, je l'avais déjà expliqué dans le 1er billet relatif à ce plan...après, pour les risques de claquage dont parlait valmente hier, ouaip et bien, je me suis fait une entorse de folie il y a de ça quelques années et c'était en EF alors bon...c'est sûr que si je reste éternellement à mon allure de sénateur, voir même si j'arrête de courir, il ne m'arrivera rien à part risquer de mourir d'ennui...enfin bref je n'ai pas de soucis avec les conseils, les tiens ou ceux des autres ni même avec les contradictions mais j'ai plus de mal avec les projections mentale (je vis avec un psy ça doit être pour ça lol)
    en ce qui me concerne c'est sans rancune, d'ailleurs tu n'étais pas visée particulièrement par ce billet même si tu y es un peu mêlée de fait, tu comprendras bien qu'en 140 caractères c'est un peu difficile de s'expliquer surtout quand la conversation prends une tournure désagréable et là pour le coup tu n'y étais pour rien, voilà le pourquoi du comment de ce billet, histoire que les choses ne tournent pas dans ma tête éternellement ;o))
    'fin bref, je m’énerve pas,j'm'explique... ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, tant mieux! J' ai pas tout compris sur les projections mentales, tu m' expliqueras le jour où l' on pourra courir ensemble le long du canal du midi ou pas d' ailleurs, on aura bien mieux à faire

      Supprimer
  8. ah ouai bah nan, tu cours pas assez vite pour moi, on fera de la soupe miso plutôt, c'est moins dangereux
    ;o))

    RépondreSupprimer
  9. Allez, écoute pas ces mauvaises langues/jaloux/ptit c../trou du c.../frustré de la CAP et de la vie en général.
    Tu cours pas pour eux, et tu devrais prendre beaucoup de plaisir à suivre le plan, quelque soit le temps que tu feras au semi. Il y a plein de séances funs dedans (les sallures spécifiques par example), et meme la VMA peut etre sympa parfois.

    Bon plan.
    Signé un djeun (enfin +que toi ;) ) qui ne comprend rien à twitter ni à FB mais qui se dit que parfois c'est pas plus mal pour sa santé mentale.

    RépondreSupprimer
  10. lol tu m'auras bien fait rire, c'est pas du luxe ça...merci pour tes encouragements....oui je m'amuse avec ce plan même si il est dur et d'ailleurs ça me fait un bien fou de courir avec des "directives" bref, je ne regrette pas de m'être lancé là-dedans...

    je m'en vais lire en détail ton CR , je viens de voir vite fait tes photos elles sont magnifiques...

    RépondreSupprimer
  11. J'ai pas suivi l'échange sur twitter ... mais y'a pas d'âge pour les fractionnés, il n'y a pas non plus de nombres limites de marathons à faire par an, ni de nombre max de km à faire par semaine.
    Chacun est maitre de son corps et de sa vie. si tu t'éclates à faire des fractionnés c'est bien et si ton corps est ok avec, alors pas de souci.
    J'aimerai bien quand j'aurai 50 ans pouvoir être en état de faire des fractionnés moi aussi !! :)
    Face au vent

    RépondreSupprimer
  12. bon c'est de l'histoire ancienne maintenant mais t'as rien perdu ;o))
    bien d'accord avec toi, nous sommes tous différents et mon corps est ok avec ces séances de frac' du moins pour le moment...ceci dit j'irais pas jusqu'à dire que je m'éclate en fractionnant enfin si, je m'éclate une fois que c'est terminé...par contre, j'en connais un; coach-chéri pour ne pas le nommer qui s'éclate bien à se marrer comme une baleine chaque fois qu'il lit mon plan dans sa globalité...par ce que les séances de VMA vont crescendo alors tu penses bien que le 2x10x200m de cette semaine c'est du pipi de chat à coté de ce qui m'attend lol
    si tu continue à faire du sport et surtout si tu continues à courir il n'y a pas de raison que tu ne puisse pas fractionner quand tu auras 50 balais, je te dis ça pour ke cas ou tu penserais pouvoir t'en tirer à bon compte ;o))

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai pas suivi Twitter non plus.
    Mais je trouve ça admirable de courir comme tu le fais j'en fais moins que toi et je suis plus jeune alors tu as toute mon admiration mais ça tu le sais déjà ;)
    J'ai adoré la phrase "mon but dans la vie n'étant pas de passer les lignes d'arrivées, fraîche comme une rose sinon je me serais inscrite à l'aquagym..."
    Bisoux Coco! Et gooooo pour le plan d'entrainement. Tu fais ce que tu veux après tout, ils auront beau dire tout ce qu'ils veulent, c'est ta vie, pas la notre ;)

    RépondreSupprimer
  14. merci ma belle, ça réchauffe le cœur ça
    bisous à toi aussi et prends soin de toi ;o))

    RépondreSupprimer