vendredi 11 avril 2014

Je suis une Runneuse...qu'on se le dise au fond des ports...

Dans ma vie j'ai, tour à tour, été, selon les époques et selon les observateurs:

Une chieuse, une pisseuse, une emmerdeuse, une danseuse, une baroudeuse, une "castagneuse", une rolleuse, une fouineuse, une diseuse, une rêveuse, une joggeuse...

Aujourd'hui et pour le reste de ma vie je suis une Runneuse...et comblée en plus....

La différence entre ce que je deviens; c'est à dire une runneuse et la  joggeuse que j'étais, ça n'est certainement pas la vitesse à laquelle je cours, peut être même pas le nombre de kilomètres parcourus, encore moins "l'attirail" que je porte,  nan,  la différence c'est que je sais le nombre de kilomètres que je veux parcourir lors de chaque sorties et le temps qu'il me reste à m'éclater pour arriver au bout de ma sortie...

J'en ai eu la preuve ce matin en  rencontrant  une joggeuse que je croise tous les vendredi, au même endroit, à la même heure,  depuis le début du printemps...elle à l'air sympathique alors je décide aujourd'hui  de lui adresser la parole et comme se croiser ne prend qu'un temps extrêmement limité je lui sors, pour ne pas perdre de temps,  la plus belle ânerie que j'avais en stock à ce moment là, en réponse, son stock d’ânerie étant le même que le mien ça a donné une conversation surréaliste, sur quelques secondes,  entre deux nanas qui courraient  à reculons pour ne pas en perdre une miette, fallait voir la scène:

"bonjour, ça va? vous faites combien? "
"combien de quoi? "
"ben de kilomètre..? "
" j'en sais rien du tout"
"bon pour moi aujourd'hui ce sera 22,.je vous emmène?  "
"ah bah ce sera pour plus tard alors..."

Tentative d'approche runnesque anéantie...s'en suit un dialogue intérieur entre moi et moi...

"ben ma vieille, t'es pas sortie de l'auberge de la runneuse,  t'es condamnée à courir toute seule, bon en même temps c'est ce que tu voulais, viens pas pleurer, c'est pas le moment, boucles là et court..."

Certainement l'autre différence probable entre cette gentille joggeuse et moi même et qui est fondamentale à mes yeux,  c'est que je peux vous raconter tout ça, parce que nous sommes une communauté, la communauté des runners, dont j'ai l'immense plaisir de faire partie, même si je ne cours pas vite, même si je n'ai pas encore couru de marathon, je sais que je peux échanger différents points de vue sur le sujet avec vous, vous transmettre ma joie quand le chrono est bon et ma déception quand il l'est moins et je dois dire que de ce coté là ce n'est vraiment que du bonheur...

Si "le standard" de mon blog n'explose pas tous les jours il n'en reste pas moins que vous êtes de plus en plus nombreux à venir sur ce blog et surtout de plus en plus nombreux à y revenir et à me laisser des messages pertinents et utiles, ça n'a pas de prix...

ok, ok aujourd'hui j'ai fais ma Sl et j'ai un peu rencontré la vierge, n'empêche je vous aime tous et je tenais à vous le dire...

Merci pour ces nombreux échanges ici même ou sur twitter et la preuve que nous ne sommes pas que dans le virtuel c'est que coach-chéri me demande tous les jours de vos nouvelles: il sait qu'un joli coquelicot vert à acheté de nouvelles chaussures, que face au vent court comme ci ou comme ça en ce moment, que Paul ferait bien un marathon demain si il y en avait un près de chez lui et qu'il y a une couturière qui faisait du gringue à daddy cette semaine...il sait qui est qui, meloalors, pourquoijecours, et s'inquiète de savoir si jessica recourt à nouveau suite à sa blessure,  le matin j'ai  même droit à mon café accompagné d'un "bonjour, t'as un com' de la runneuse grignoteuse" ou bien "y a diary daily qui  t'a RT..."

Si c'est pas du vrai relationnel de runneurs ça,  c'est quoi, hein???

Tout ça pour dire que je sais qui je suis aujourd'hui, je suis une Runneuse ...et c'est incontestable...et au dedans de cette Runneuse il y a MOI, en vrai, en entier, dans toute sa plénitude, débarrassée de ce qui l'encombrait, heureuse, amoureuse, aventureuse avec une patate d'enfer ...voilà...

Tu te cherches? alors cours,de plus en plus souvent; de plus en plus loin et de plus en plus vite,  tu finiras bien par te trouver...









7 commentaires:

  1. J'aime ! Ta tentative avec la joggeuse a été un petit échec mais n'hésite pas à recommencer. Quand je me suis fait aborder cette semaine, j'avais honte de l'avoir joué un peu pressé

    RépondreSupprimer
  2. et moi j'ai eu un peu honte de lui avoir dit que je faisais mes 22km du vendredi, ça m'apprendras à être un peu plus humble la prochaine fois lol

    RépondreSupprimer
  3. Tu vas peut être la recroiser, bon j'espère que ce ne sera pas un jour où tu feras tes 30/30, par contre ;)

    Et je suis bien d'accord avec toi pour la communauté, je ne m'attendais pas à ça quand j'ai commencé à courir, et souvent ça remonte le moral de lire certains messages ! Et on sauvegarde aussi une partie de notre entourage, en les saoulant moins avec nos sorties !!

    RépondreSupprimer
  4. non pas de risque de la croiser un jour de 30"30, je ne croise cette dame que le vendredi, jour de ma sortie longue mais bon je crois qu'elle ne court que pour se maintenir en forme, ce qui est déjà pas mal mais niveau partage ça risque d'être un peu short...mais bon ça ne me dérange pas de courir seule en fait, j'ai une nature assez solitaire ;o))

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'aimerai bien qu'un runner m'apostrophe dans la rue ! Le seul qui le fait dans le coin où je cours c'est un mec qui tope dans la main de tous les autres coureurs, à chaque fois ça me rebooste grave !

    Sinon vous êtes décidemment trop mignons avec coach cheri... moi mon mec s'en fou il en marre que je lui cause CAP...

    Je suis aussi contente de faire partie d'une telle communauté. J'ai un peu créé mon blog au début parce que je m'ennuyais, je ne pensais pas arriver dans une communauté avec tant de gens sympas et solidaires ! Et ce que j'aime par dessus tout c'est que c'est sans limite de sexe, âge ou endroit de résidence !

    RépondreSupprimer
  6. attends, on a marché 6h00 dans les montagnes hier et ce matin au réveil première phrase entendue "tu fais du fractionné aujourd'hui? " , ça pour être impliqué, coach-chéri l'est lol
    c'est (presque) vrai; il n'y a pas trop de barrière entre les runners de la communauté, du moins si il y en a je les contourne sans trop de problème et j'y trouve mon compte...ça change quand beaucoup les choses de se sentir appartenir à une certaine communauté et c'est très motivant je trouve ;o))

    RépondreSupprimer
  7. je voulais dire "quand même" , évidemment ;o))

    RépondreSupprimer