vendredi 4 avril 2014

Semaine 14...


A un mois du semi de Nimes je vais axer mon entrainement de ces prochaines semaines sur ma VMA...

Donc au menu de cette semaine :  du seuil, du fractionné, de la SL...

Lundi 31 Mars: Ce qui était prévu:  Argeliers-Montouliers-Argeliers avec si possible une partie du parcours à mon allure cible du semi de Nimes (6'10"/km)...au final ça donne sur les 12km d'aujourd'hui  une allure moyenne de 6'20"/km  alors autant dire que je suis super contente, d'autant que  la cadence est plutôt régulière...


intervalles 31 mars 2014




Mercredi 2 Avril : 19' d'échauffement puis  2x8x30"30" , retour par le village avec des changements d'allure si c'est encore possible  31' de footing de récup' en  EF,  allure 7'08"/km...au total 11km de parcourus

Vendredi 4 Avril; SL habituelle mais les circonstances; elles,  ne le sont pas... 

départ différé de 3h00 pour rester un peu avec coach-chéri qui partait travailler plus tard à cause du mauvais temps, 3h00 à me dire, j'y vais? j'y vais pas? y a du vent, j'irais demain oui mais demain c'est samedi et le samedi je ne cours pas blablabla, bref; 3 heures à cogiter alors que d'habitude, vent ou pas vent je me lève et je vais courir...

résultat: une sortie de folie face au vent, alors que j'ai couru dans des conditions parfois bien plus défavorables cet hiver...j'entre dans le dur au 17ème et au  18ème km je me retrouve face à un mur auquel je n'ai jamais été confrontée, je suppose alors que le mur du marathonien doit un peu ressembler à ça sauf que moi je n'en suis pas au 30ème km mais au 19ème...

impossible de courir, je marche un peu....je m'étire, je tente de recourir; impossible!!!

 je remarche un peu...pis je redémarre et je finis tout de même ma course à 7'27"/km avec une petite accélération dans les derniers 500 mètres...sensations pourries du début à la fin, départ différé à ne jamais renouveler...bilan du jour 21.41km en 2h35'59" 



6 commentaires:

  1. Sans vouloir vous vexer, vous ne progresserez jamais comme ça, comme beaucoup, vous courez beaucoup trop à allure de course, ou beaucoup trop proche. Vous devriez courir moins vite sur l'ensemble de la sortie et attaquer du 3x8mn à allure semi

    RépondreSupprimer
  2. je ne suis pas vexée mais un pseudo aurait été plus sympathique...ceci dit je ne suis pas d'accord puisque je progresse...mais évidemment tout dépend de l'objectif qu'on souhaite atteindre et puis d'où l'on part aussi etc...à mon age mes objectifs sont raisonnables et j'arrive à les atteindre donc tout va bien...merci de votre passage sur ce blog et au plaisir de vous lire avec une identité cette fois même si elle est juste virtuelle ;o))

    RépondreSupprimer
  3. Peut-être que ton corps est tellement réglé pour sortir à la même heure les mêmes jours qu'il a été complètement perturbé par le décalage de 3h ?
    En tout cas bravo de t'être accrochée même si c'était dur, c'était courageux de ne pas faire demi tour !

    RépondreSupprimer
  4. merci ;o))
    pour le décalage horaire, y a surement de ça aussi, je suis un peu chochote des fois lol par contre pour la partie hard c'était pas vraiment du courage, j'avais beaucoup plus de kilomètres derrière moi que devant alors pas question de faire demi-tour, je cours en boucle si tu vois ce que je veux dire, par contre j'ai réfléchi à la possibilité de rentrer en marchant mais du coup j'aurais mis plus de temps et j'en avais raz le bol, je me suis donc remise en selle ;o))
    j'ai réfléchi ensuite, j'ai déjà fais ce parcours par vent violent cet hiver et ce n'était pas si dûr mais là en plus, le dimanche nous avions randonné dans les montagnes et je n'ai plus20 ans, bien fait pour moi mdr

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui je te comprends, surtout qu'on se rend vite compte qu'en marchant c'est beaucouuuup plus long qu'en courant !!
    Un peu de repos de temps en temps ne fait pas de mal de toute façon, même à notre coach à tous !! :p

    RépondreSupprimer
  6. bon en même temps attention!!! j'ai une réputation à tenir lol, je me suis arrête une minute je crois bien et j'ai du marcher sur à peine 500 mètres...c'était pas vraiment du repos au final ;o))

    RépondreSupprimer