jeudi 6 mars 2014

Courir...Mon aventure...


Running...Mon amour...Mon aventure...

Je vis mon Run comme une aventure personnelle, un travail sur moi-même, une méditation en mouvement...

Une aventure puisque je ne sais pas jusqu'où mes jambes me mèneront un jour;  un semi? un marathon? un ultra?, hé! vas savoir.. 

Un travail sur moi-même qui me rend chaque jour plus forte, au propre comme au figuré, plus "fit", plus musclée,  plus endurante, dans mon corps et dans ma tête...

Une méditation au final peu différente de ma pratique quotidienne de zazen; tu as mal aux jambes? ben, c'est pas grave; c'est juste un inconfort passager, regardes bien  ta douleur en face et laisse là s'évanouir d'elle même...et tes douleurs de l'âme défileront également sans plus s'attarder, elles s'envoleront à chaque foulée, au rythme de ton souffle....Courir ne résout pas les problèmes de l'existence; courir aide à changer notre vision du monde et des événements qui jalonnent notre vie, et c'est déjà pas mal...

Courir avec pour perspective de participer à des compétitions à vraiment modifié ma vie...j'ai un but à atteindre qui n'a de valeur que celle que je veux bien lui accorder... je suis seule en face de moi même, personne d'autre que moi ne portera la responsabilité de mes échecs, personne d'autre que moi ne s'enorgueillira de ma victoire à terminer une course dans un temps que j'aurais moi-même déterminé...Je n'ai rien à gagner, rien a espérer mais  j'ai à récolter la moisson de ce que je sème lors de mes entraînements solitaires , la joie, le bonheur, la satisfaction d'avoir participé à un effort sain, collectif et populaire...

Courir me rend vivante et heureuse et je m'attacherai dès aujourd'hui  à redistribuer un peu plus de ce bonheur là à qui le voudra bien, finalement elle est peut être là mon aventure...transformer mon Run en bonheur lequel deviendra  à son tour:  Lumière, Amour et joie...

Cocoandco, ado dans les années 70...






5 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la conclusion ! Je te crois sur parole étant donné le sarouel jaune et les tong violettes :)

    Tout ce que tu dis est bien vrai... Comme tu le sais ces derniers temps je peine à trouver le temps / l'envie d'aller courir, mais c'est incroyable à quel point je le ressens. Je suis négative, énervée, envie de rien...

    J'ai lu un commentaire la dernière fois sur un blog qui m'a redonné un coup de pied au popotin. Ca disait en gros, que faire du sport après une journée de boulot fatiguante, c'est mieux que de ne rien faire du tout. On ressort moins fatiguée (ou meilleure fatigue), moins stressée. Je l'ai mis en application hier je suis rentrée lessivée et après un petit run j'avais retrouvé le sourire.
    Bref.

    C'est quoi le zazen ?

    RépondreSupprimer
  2. ah bah ouai, pure produit des années 70, aujourd'hui c'est quand je suis habillée "normalement" que les gens d'ici me regardent de travers lol

    pour le run après une journée de boulot c'est sûr que ça remet les idées en place et ça redonne la pèche, je faisais ça à Paris, l'inconvénient c'est que pour certains, du coup, le sommeil peine à arriver mais bon on fait ce qu'on peu avec nos emplois du temps...mais je suis définitivement une runneuse de l'aube ;o))

    le zazen c'est la méditation zen, tu as un dojo zen à paris où n'importe qui peut pratiquer, liberté totale pas d'inscription tu y vas quand tu veux et je crois qu'ils font encore des séances d'initiation gratuite le samedi, c'est très peu cher de toute façon...il y a d'autres dojo en France dont un pas loin de chez moi mais je pratique seule chez moi maintenant...j'ai pratiqué zazen longtemps, au dojo de paris et j'en garde un souvenir merveilleux de rencontres exceptionnelles, c'était il y a 20 ans je crois... http://www.dojozenparis.com/accueil/accueil.php

    RépondreSupprimer
  3. Très bel article. La course à pied a un effet sur l'esprit autant que sur le corps. C'est vrai qu'on est seul face à soi même. Je ne savais pas que tu pratiquais le zazen c'est une très belle discipline. Je retrouve cet état d'esprit dans l'ashtanga yoga et la méditation bouddhiste.
    Bref merci pour cet article

    RépondreSupprimer
  4. en fait je dis zazen parceque j''ai commencé par là mais au final vu que je pratique seule, en face de mon poële à bois plutôt que devant un mur blanc avec ds écrits de Mathieu Ricard non loin de moi je me rapproche de la méditation bouddhiste en effet...j'ai pratiqué divers yoga il y a une éternité aussi, j'aimais bien ...

    RépondreSupprimer
  5. oups, merci pour ton passage et tes compliments (j'suis un peu fatiguée là lol)

    RépondreSupprimer