mercredi 12 mars 2014

272 km plus tard...Retour sur mes Hoka One One...

Retour sur mes Kailua Comp de Hoka One One, 1ères impressions juste après l'achat; ici

Après 272 km de rodage,  il est temps de faire à nouveau un petit retour sur ces chaussures...

Je suis toujours aussi satisfaite de mon choix ; ma foulée rasante à laissé place à une foulée plus bondissante,  je ne talonne plus du tout et  j'ai maintenant  une foulée médio-pied ce qui est salutaire pour mes articulations, ma récupération s'en trouve grandement améliorée, je n'ai plus aucune sensations de jambes lourdes entre deux sorties, je fais désormais mes étirements plus par habitude que par réel besoin après une course.....

Je suis désormais bien plus sécurisée avec ce modèle qu'au tout début de mon test;  j'ai maintenant  totalement confiance en  leur accroche et même avec cette chaussure  typée "route" je suis tout à fait à  à l'aise en descente dans les collines caillouteuses qu'il y a par chez nous, même sur sol mouillé, on a vraiment l'impression de voler par dessus les cailloux, effet euphorisant garantie...

Mes séances de fractionnés que je pratique essentiellement sur des chemins de campagne ne me posent pas non plus de  problème...la kailua ayant  suffisamment de dynamisme pour que l'exercice soit efficace, l'effet rebond est assez impressionnant, les genoux se lèvent plus haut naturellement, la vitesse s'en trouve augmentée et le petit retour en footing de récup'  juste après ne me fait plus mal aux genoux...

Pour ce qui est de mes sorties longues là encore je ne regrette pas mon choix, la kailua est dotée d' assez de dynamisme pour que je ne m'endorme pas dans un train-train de sénateur, et d''assez d'amorti pour que je puisse courir plus de 2h30 périodiquement, avec à la clef  une récupération exceptionnelle, une bonne stabilité et sans aucune "surchauffe" des pieds ...

Le mesh, les lacets, le chausson n'offrent pas de signe prématurés d'usure...si la semelle s'est usée très rapidement sur le bord arrière externe le phénomène semble en revanche s'être stabilisé très rapidement aussi (photo de la chose en question là)

Au final si elles sont effectivement assez chères, heureusement on peut tout de même les trouver facilement en solde ou en déstockage sur nos sites marchands préférés et c'est  sans compter les codes réduc' qui vont bien... personnellement elles m'ont permis de me remettre très vite d'une méchante fasciite plantaire ce qui est un gain d'économie notable si l'on considère le prix des consultations médicales, des  traitements dispendieux d'orthèse ou de crème anti-douleurs en tout genre...

Je compte courir mes deux premiers semi-marathons (mai et juillet)  avec ce modèle et me tourner ensuite sur un autre modèle de la gamme Hoka, avec encore plus d'amorti,  en prévision de quelques sorties bi-quotidiennes histoire de m'engager sur un marathon en octobre 2015, dans la joie et dans la bonne humeur et surtout sans douleurs...




*article non sponsorisé...












2 commentaires:

  1. ça donne envie tout ça, comme quoi des fois se trouver une bonne paire de chaussures, ça change tout !

    RépondreSupprimer
  2. C'est surtout que l'esthétique ne doit jamais arriver en premier dans les critères de choix d'une paire de running ...
    En même temps j'aime bien leur look, ça fait un peu décalé, ça me va bien ;o))

    RépondreSupprimer