vendredi 10 janvier 2014

Bobo...suite...et fin...

Coach chéri m'ayant ramené hier soir du baume st Bernard j'ai finalement décidé ce matin de courir  ma Sl en chaussant tout de même mes DS trainer malgré ce que je disais hier...

Donc; 1 tartine de st Bernard  hier vers 18h00 (ce qui ne m'a d'ailleurs pas trop convaincue sur le moment) une autre au moment d'aller me coucher histoire de mettre toute les chances de mon coté quand même et une 3ème ce matin avant d'aller courir parce que j'aime assez les causes perdues...Autant cous dire que ça sent le camphre dans la casbah...

7h30 ce matin; Je prend donc finalement  la décision de ne pas chausser mes vieilles Oberon parce que la perspective de courir 2h00 avec des chaussures aussi lourdes ne m’enthousiasmait pas, j'aime courir avec mes DS, j'aime la sensation qu'elles me procurent et je n'avais pas envoie de me priver de ce plaisir là...

Je prend également la décision de faire le parcours prévu, parce qu’il est agréable, que je l'aime bien et que ce n'est pas une malléole de rien du tout qui va me dicter par où je dois aller...

Je crois qu'il y a plusieurs manière d'aborder la vie en général et le running en particulier, il y a les gens qui s'économisent quand quelque chose ne fonctionne pas bien, ça leur permet, je suppose, de reprendre un peu de souffle et/ou de chasser l'angoisse,  et puis il y a les autres, dont je fais partie, ceux qui foncent dans le tas en serrant les dents, alors ce matin, j'ai chaussé mes runnings que j'aime d'amour, j'ai serré les dents et j'ai foncé dans le tas...pendant 2 heures et des bananes... et c'était chouette....et je ne le regrette pas...j'ai fais avec ma cheville douloureuse, un peu comme quand on fait zazen et que la position du lotus devient inconfortable, la douleur à ce moment là , on la regarde bien en face une dernière fois et puis on lui fait sa fête en la chassant de son esprit...

4 commentaires:

  1. Est ce quand même bien raisonnable ? quelquefois il est bon aussi de laisser la machine un peu au repos !!

    RépondreSupprimer
  2. comme je le dis dans le billet chacun voit midi à sa porte...et ça me réussit plutôt bien...

    RépondreSupprimer
  3. Moi, je serais plus dans la catégorie de ceux qui attendent que ça passe ! J'ai trop peur de me blesser sérieusement, et de ne pas pouvoir courir pendant un long moment, donc je préfère ralentir le rythme, mais chacun son truc.
    Dans tous les cas, j'espère quand même que tu n'as pas trop mal, et que ce n'est qu'un bobo passager , et que tu vas tout déchirer dimanche !

    RépondreSupprimer
  4. Je crois qu'en vieillissant on se connait mieux (faut bien que ça serve à quelque chose de vieillir lol) et on connait mieux ses limites aussi et je sais que je peux les repousser encore un petit peu lol
    Dans ma vie de tout les jours, comme tout le monde, j'ai connu des bobos plus ou moins graves, et pour les plus graves d'entre eux je m'en suis plutôt bien sortie parce que je repoussai mes limites à chaque fois sans trop tenir compte des diagnostics médicaux je crois bien, je ne sais pas fonctionner autrement en fait...
    Mais je ne conseille à personne de faire comme moi bien sûr parce que cette affaire là il faut vraiment bien la sentir...
    bref, je vais bien, je te remercie et je ne sais pas si je vais tout déchirer dimanche prochain lol mais j'espère bien m'amuser comme d'hab' ,o))


    RépondreSupprimer