jeudi 5 décembre 2013

Running en mode psycho-rigide...

Je cours: 

Toujours le matin, à l'aube, au saut du lit:
l'hiver ça évite de trop réfléchir et de se rendormir près du poële à bois, l'été j'évite la chaleur car après 9h00 c'est déjà plus possible par ici...

1 jour sur 2, jamais le week end...(sauf en cas de compétition):
ça maintient l'envie de courir grâce à la frustration des jours "sans"....le week-end c'est relâche, je décroche...un peu...


Après avoir bu une tasse de thé vert sans sucre: 
petit déj' habituel:  lait de soja au café;...et glou-glou assuré pendant la course...le thé vert, au contraire, se fait vite oublier, ne provoque pas de lourdeur, hydrate juste comme il faut avant de se lancer et ses anti-oxydants sont bénéfiques aux coureurs...


Et jamais plus sans avoir avalé un solide petit déjeuner: 
après des années de jogging  à jeun je me suis vite aperçu en m’entraînant pour ma 1ere course que pour progresser il vaut mieux manger...et pas n'importe quoi en plus...alors semoule au lait d'amande ou  gâteaux aux haricots azuki préparés la veille, je mange dans mon lit parce que le coach est gentil  et je vais courir ensuite...


Avec des doubles noeuds à mes lacets: 
on évite la chute, la perte de temps, l'air stupide...doubles noeuds donc...


Et un mouchoir en papier dans la main (même en compèt')
parce que je n'ai pas du tout envie d'apprendre à me moucher comme les "grands"...


Avec des Asics aux pieds et en mode "bloquée" sur les DS Trainer: 
héritage "psycho-truc" que m'a laissé une paire de "Adidas Torsion" achetée dans les années 90 et qui pour le coup m'avait permis de me faire une magnifique torsion.....de la cheville....dont je me souviens encore 15 bonnes années plus tard...alors je reste fidèle à la marque Asics avec laquelle je ne me suis jamais blessée  et au modèle DS Trainer qui me va comme un gant,  en séance vma ou en endurance, sur la route ou sur les sentiers, ces chaussures me vont bien et me rassurent, je mets de coté mes envies de Running ultra flashy et je guette les promos sur ce modèle... et je récite des mantras pour que la prochaine mouture ne soit ni  blanche ni  bleue ...










7 commentaires:

  1. le petit déjeuner au lit.............et puis quoi encore!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. ben faut ce qu'il faut...et c'est sans dérogation possible...non négociable quoi lol

    RépondreSupprimer
  3. Courir à jeun ... Avant je courrais à jeun tout le temps, et un jour j'ai couru l'après midi, deux heures, après le repas. Et j'ai vu la différence !! Je cours bien mieux avec quelques choses dans le ventre, même si ce n'est qu'un fruit ou des amandes.

    RépondreSupprimer
  4. Avant je courrais toujours à jeun, jusqu'au jours pu j'ai essayé de courir l'après midi. Et j'ai vu une nette différence dans mes "performances". Mon corps répondait mieux, était bien moins fragile, et je pouvais repousser un peu plus mes limites ! Donc maintenant j'avale un petit truc avant de partir (des amandes, du lait d'amande, un fruit ...), sauf si j'ai fait des écarts la veille, mais ça c'est autre chose ;)

    RépondreSupprimer
  5. hé oui ! on peut faire sans...mais c'est mieux avec.... surtout quand on allonge les kilomètres...et plus tu cours, plus tu peut faire des écarts sans que ce soit un problème, c'est la petite récompense du running ;o))

    RépondreSupprimer
  6. oui c'est vrai ;) (un peu la honte, mais je viens de voir que je me suis un peu plantée dans mes messages, tu en as reçu deux !! )

    RépondreSupprimer
  7. c'est pas grave ça arrive à tout le monde de s’emmêler un peu les crayons... et moi je suis un peu fétichiste du comm'...je garde tout lol...

    RépondreSupprimer